fbpx

„Kultur fir jiddereen“

Eis Presidentin, d’Dani Jung, huet an engem Artikel am Sozialalmanach vun der Caritas Lëtzebuerg nach eemol betount, firwat „Kultur fir jiddereen“ esou wichteg ass an op wat opgepasst muss ginn, datt Mënsche mat Demenz an hir Familljen/Betreier*innen sech wuelfillen. Auszich aus dem Kulturentwécklungsplang:
„Il est aujourd’hui largement admis que la culture agit comme un vecteur de cohésion sociale, d’intégration, d’inclusion et de mieux-être individuel et collectif. Elle est un élément essentiel de la citoyenneté, un levier de la démocratie et, bien sûr, un droit fondamental. OEuvrer pour que la culture soit accessible à tous est donc une mission que chaque société se doit de prendre à coeur.“
„(…) les mesures „culture“ les (personnes âgées, Anm. d. V.) concernant se limitent le plus souvent à quelques réductions tarifaires et aux activités de loisir pour „les occuper“ en tant qu’un groupe à part dans la société. Il faudrait envisager plus de collaborations entre les acteurs associatifs, les acteurs culturels et les services municipaux pour mettre en place une participation plus inclusive et intergénérationnelle.“ Plan de développement culturel 2018-2028, p. 153 et 155, http://culture.lu/sites/default/files/2018-12/KEP1.0_pdf.pdf (6.2.2020).
Et ass wichteg, datt mir all zesumme schaffen, fir datt eeler Leit a Mënsche mat Demenz keng „groupe à part“ bleiwen. Hei kënnt Dir de ganzen Artikel liesen: